Imprimer
Actualités

Partager

Vendredi 13 Novembre 2015

Retour aux actualités

Lancement de la "chaire Paul Pascon"

Le lancement de la Chaire aura lieu en présence des membres du conseil scientifique de la Chaire lors d'une conférence inaugurale animée par Mr Néjib Bouderbala juriste et ruraliste, ex professeur à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II.
La conférence sera suivie par la présentation des livres d'Ahmed Arrif (ami et collaborateur de Paul Pascon) "La fabrique de l'ingénieur agronome" et de M. Al Faïz Mohammed "Agronomie et agronomes d'Al-Andalus (XI-XIVe S.)".

Ouvrage Mohammed Al Faïz "Agronomie et agronomes d'Al-Andalus (XI-XIVe S)"

En ce temps de crise, où l’on commence à comprendre les limites de l’agriculture productiviste, la lecture des agronomes araboandalous constitue une démarche nécessaire pour comprendre la « révolution agricole » médiévale et orienter l’agro-écologie vers le gisement des expériences du passé. On doit extraire de ces pratiques savantes l’ensemble des principes capables de rénover l’agriculture familiale et d’augmenter ses rendements. C’est en s’occupant de l’amélioration de l’héritage agronomique araboandalous et son développement dans le sens de la satisfaction des besoins fondamentaux des larges masses, que l’on peut se réclamer de la tradition scientifique laborieusement établie par l’Agriculture Nabatéenne, Ibn Bassâl et Ibn al-‘Awwâm.

Ouvrage Ahmed Arrif "La fabrique de l'ingénieur agronome"

Ahmed Arrif nous introduit par cette recherche ethno-sociologique dans le quotidien de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (INAV) à travers une ethnographie du processus de socialisation de l’ingénieur agronome. Pratiques pédagogiques, vie sociale et culturelle dans l’Institut, à l’internat ou en immersion en milieu rural, formes de sociabilités, rapports à l’autorité, rituels estudiantins d’institution, bizutage, socialisation politique, stages de ruralisme, examens… forment une trame riche d’observations et d’analyse de la fabrique d’une élite. Une élite dont la mission est de transformer les manières de penser et d’agir constitutives de la condition paysanne. A. Arrif porte son interrogation sur les modes par lesquels l’INAV retraduit à sa manière les éléments du système de valeur constitutif du projet politique et social dits de « développement », de « modernisation » ou de « progrès » destinés au monde rural. Cette recherche postcoloniale se situe aux frontières de plusieurs disciplines — sociologie, science politique, ethnologie — pour mieux nous restituer les pratiques pédagogiques et sociales à l’œuvre dans la socialisation des élèves-ingénieurs en agriculture. Elle s’attache à déconstruire le processus de modernisation au cœur du projet étatique de conversion du fellah (paysan) à l’agri- culture moderne et capitaliste. Restée longtemps inaccessible, la publication trente ans après de la thèse d’Ahmed Arrif garde aujourd’hui son actualité et permet d’enrichir le débat et la réflexion sur l’enseignement supérieur et la formation des cadres au Maroc. Elle participe de la mémoire de la construction des sciences sociales postcoloniales au Maroc.

Présentation de la chaire:

La Chaire hébergée à l’Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat, est créée dans un esprit de reconnaissance envers Paul Pascon, un chercheur qui a significativement marqué la genèse de la sociologie post coloniale au Maroc. Il s’agit d’abord, sans glorification rhétorique ni hagiographique, de perpétuer sa mémoire, rendre plus visible ses publications notamment pour les jeunes générations de chercheurs en sciences sociales. En plus du devoir de mémoire et au delà du choix de l’emblème, la Chaire vise à contribuer à la promotion et à la transmission des connaissances en sciences sociales, à une réflexion critique sur notre environnement social, politique, économique et culturel. La Chaire a pour champ d’action les sciences sociales, notamment la sociologie, l’anthropologie, l’histoire sociale dans leurs rapports avec les questions du développement et du changement social en général.



Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience d'utilisateur en cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour nous de mettre les cookies.